Toutes les questions

J'habite dans une maison construite en 1977: contient-elle de l'amiante? Qu'est-ce que je risque s'il y a de l'amiante?

a. Contient-elle de l'amiante ?

Il est fort probable de trouver de l'amiante dans tous les bâtiments construits avant 1991. En cas de travaux, il est indispensable de faire un "diagnostic avant travaux" du bien immobilier afin de s'assurer de la présence ou non d'amiante et éviter tout risque d'intoxication.

b. Qu'est-ce que je risque s'il y a de l'amiante?

En utilisation normale du bâtiment (lorsqu'on y séjourne sans y effectuer de travaux) et si les matériaux ne sont pas dégradés, il n'y a pas de risque d'exposition. Dans le cas où vous soupçonnez la présence d'amiante dans des matériaux en mauvais état ou pour exclure tout risque, demandez un "diagnostic en utilisation normale" à une entreprise agréée. Les travaux réalisés sans précaution génèrent de la poussière et exposent les intervenants et les occupants des lieux à des fibres d'amiante. Il est indispensable de réaliser un diagnostic préalable à tous travaux et, le cas échéant, d'assainir les éléments amiantés se trouvant dans la zone touchée par les travaux.

Un diagnostic amiante est-il obligatoire lorsque les travaux prévus ne sont pas soumis à une autorisation de construire ?

Oui, car il est impossible d'exclure la présence d'amiante dans les matériaux sans un "diagnostic avant travaux". C'est le seul moyen de pouvoir identifier le danger et éviter d'exposer des personnes aux fibres d'amiante (concerne les bâtiments datant d'avant 1991).

Un particulier peut-il enlever lui-même des plaques de fibrociment?

Oui. Il peut enlever des plaques en fibrociment aux conditions suivantes:

  • Les matériaux doivent être en bon état et non altérés.
  • Il doit respecter les bonnes pratiques décrites par exemple dans la fiche thématique de la SUVA (réf. 33.031.f). Des informations concernant les équipements de protection, l'enlèvement des plaques, le nettoyage et l'élimination sont précisées dans ce document.
Je fais poser des panneaux solaires sur la toiture d'une grange (soumis à autorisation de construire). Est-ce nécessaire de remplir l'attestation de substance dangereuse et faire un "diagnostic avant travaux"?

Oui, si le bâtiment a été construit avant 1991 et que les travaux touchent les anciens matériaux. Il est obligatoire de remplir l'attestation de substances dangereuses et réaliser un diagnostic avant travaux.

Un diagnostic amiante est-il obligatoire dans le cadre d'une transaction commerciale à Genève?

Non, en Suisse le diagnostic n'est pas obligatoire pour des négociations commerciales telles que vente ou location. Cependant, le fait d'avoir réalisé un diagnostic avant une transaction commerciale pourra être utile dans le cadre des négociations.

A quel point les peintures au plomb sont-elles présentes / répendues dans l'environnement bâti genevois?
Dans l'ensemble du parc immobilier genevois, on peut dire qu'un logement sur deux construit avant 2006 contient au moins une peinture plombée.
A quoi sert le plomb dans les peintures?
Il a été utilisé pour ses caractéristiques hydrophobes et étanchéifiantes. Il augmente également l'opacité des peintures (moins de couches nécessaires) et n'est donc pas présent uniquement dans les peintures laquées.
Combien de temps le plomb reste-t-il présent dans l'organisme?
Le plomb possède une demi-vie de 30 jours dans le sang, après quoi il migre dans les os et reste donc présent dans l'organisme. Sa courte demi-vie dans le sang empêche la détection d'une intoxication au plomb par prise de sang, à moins que l'intoxication soit très récente.
Comment décontaminer un appartement contaminé à l'amiante?
La décontamination se fait par une entreprise spécialisée. L'entreprise va aspirer avec un aspirateur haute efficacité les surfaces lisses, puis les passer au chiffon humide. Les surfaces non-lisses (tapis, rideaux, etc.) sont éliminées. En fin de décontamination, une mesure d'air est effectuée pour s'assurer du bon déroulement de l'opération.
Comment détecte-t-on l'amiante?
Uniquement par des analyses en laboratoire. Une simple inspection visuelle ne permet en aucun cas de conclure à l'absence d'amiante. Les échantillons sont préalablement épurés par calcination et acidification, puis observés au microscope polarisant ou électronique à balayage.